Les seniors DH sortent (enfin) de la zone rouge !


Suite aux changements annoncés à la trêve hivernale, les seniors DH d'Orvault SF se refont une santé et enchainent les bonnes performances dans un championnat disputé. Le bilan, après 5 matchs, est positif avec 1 victoire (contre FC Rezé), 3 matchs nuls ( contre Beaucouzé SC, ES Segré et Challans FC) et seulement 1 défaite (contre TVEC Les Sables) qui permet aux joueurs de Jérémy ALLARD de sortir la tête de l'eau au classement (11ème/14).
L'occasion pour nous de revenir sur les 5 derniers RDV avec le nouveau coach orvaltais.


Face à Challans, Valentin BARDY et les siens ont réussi un match plein !
Face à Challans, Valentin BARDY et les siens ont réussi un match plein !

Après ta nomination et 2 mois de prise de fonction, comment vit le groupe ?

J.A : "Avec notre nouveau staff et un vrai suivi des dirigeants, nous avons dû remettre de l'ordre dans le désordre. Nous avons beaucoup travaillé pour redorer l'image du club et redonner un nouveau souffle au groupe. Nous devons nous adapter chaque semaine aux contraintes de chacun pour faire du mieux possible dans la préparation des matchs. Nous sommes sur la bonne voie ... Le groupe reprend de la confiance et réalise de vrais matchs de DH depuis 3 semaines. Nous ne prenons plus beaucoup de buts avec un meilleur état d'esprit pour défendre et nous nous arrivons à nous créer énormément d'occasion. L'efficacité reviendra avec plus de rigueur à l'entrainement. "

Jérémy ALLARD, nouvel entraineur des seniors DH.
Jérémy ALLARD, nouvel entraineur des seniors DH.

Comment as tu abordé ton 1er entrainement avec le groupe DH ? et ton 1er match officiel ?

J.A : " Tout d'abord, il a fallu réorganiser ma semaine car le passage des jeunes aux seniors demande encore plus d'investissement personnel. Nous (Philippe CAMUS, Cédric ROUSSEL & Florent THOMAS) nous sommes posés les bonnes questions et définis les rôles/missions de chacun. Notre complémentarité est cohérente et la confiance est réciproque. Le plus dur était de proposer un nouveau cadre de travail aux joueurs. Nous avons rencontré la plupart durant la trêve pour évaluer les besoins et les manques du groupe. Nous avons aussi pris en compte ce qui fonctionnait avant. Il fallait proposer autre chose et surtout resituer le statut de chacun : le président préside, l'entraineur entraine, et les joueurs JOUENT ! Il est important de faire passer un message même si le changement est parfois difficile à comprendre et à accepter par tous. Les joueurs ont des attentes et adhèrent à de nouvelles idées, à un nouveau discours et à un nouvel élan : TRAVAIL, RIGUEUR & PLAISIR. La passation s'est plutôt bien passée malgré quelques articles dans les médias (qui ont cherché à nous toucher et nous dénigrer)et quelques départs de joueurs mais pour nous, personne n'est indispensable. Ceux qui veulent, restent et les autres partent. Les joueurs passent, le club reste ! " 

J.A : "Pour mon 1er match, contre Beaucouzé, la semaine a été mouvementé... et mes nuits aussi. Nous avons beaucoup échangé avec le staff technique pour bien préparer ce match important. Le temps étant compté, nous avions a coeur de commencer 2017 avec un bon résultat. Chose faite avec ce match nul et un contenu intéressant. De mon côté, je suis passé dans tous les états possible : stresse d'avant le match, adrénaline pendant et frustration qui se transforme en satisfaction avec du recul après le match. Mais le principal pour moi, c'est de rendre fier mon père et mon entourage !"

A l'image de Jimmy LE CALLOCH, auteur des 3 derniers buts orvaltais, la lutte pour le maintien sera rude jusqu'à la fin du championnat.
A l'image de Jimmy LE CALLOCH, auteur des 3 derniers buts orvaltais, la lutte pour le maintien sera rude jusqu'à la fin du championnat.

Content de ton effectif ?

J.A : "Oui et non. Oui car je respecte énormément les joueurs qui sont restés et qui veulent sortir le club de cette situation. Non car nous nous sommes vite rendu compte du potentiel à disposition et des moyens laissés et avec lesquels nous devions travailler. En quantité, nous avons 4 équipes à composer chaque WE et cela devient compliqué avec certains joueurs non investis, non disciplinés et non respectueux des autres et du groupe SENIORS en général. Quand on ne prévient pas de son absence ou quand on s'entraine quand on en a envie, cela n'est pas, pour moi, le comportement adapté pour espérer jouer ou progresser. Les attitudes de consommateurs, les mentalités évoluent et cela nous oblige à nous adapter continuellement. En qualité, nous avons fait le choix de recruter 2 joueurs (Benjamin VACHET & Romain POLETTI) qui ont évolué à un niveau au dessus de la DH, plus mature et plus de caractère, capable d'apporter un vrai plus au groupe. Nous commençons à trouver des réponses à nos questions mais nous sommes conscient que la fin de saison sera vraiment périlleuse si les joueurs ne changent pas leurs mauvaises habitudes et ne s'investissent pas plus aux séances et aux matchs. "

Classement de la DH au 20/02/2017
Classement de la DH au 20/02/2017

Comment envisages-tu la suite ?

J.A : "La suite sera à la hauteur de nos attentes si nous restons solidaires et rigoureux. Nous devons éviter de laisser de la place au hasard. Cela passera par une prise de conscience collective sur les exigences de faire un sport collectif, de vouloir jouer à un certain niveau, et d'oser demander plus ou mieux selon leur investissement respectif. L'objectif maintien est en cours et sera atteint uniquement si nous montrons le même état d'esprit qu' à Challans. Avec le coeur, nous pouvons battre n'importe quelle équipe du championnat mais est ce que les jambes suivront ? Personnellement, je continue à apprendre chaque jour et vis le moment présent. Cela fait 12 ans que je suis au club en tant que joueur et éducateur avec le sang vert. Peu importe ma mission prochaine, je sais que j'ai la chance d'être bien entouré au club et en dehors pour réussir ! J'ai confiance en mon groupe de joueurs et chaque moment passé avec eux est un plus pour notre futur !"

Florent THOMAS, président d'Orvault SF
Florent THOMAS, président d'Orvault SF

Et qu'en penses la direction du club ?

F.T : "Je suis un Président extrêmement serein pour l’avenir, je prends du plaisir avec mon nouvel organigramme et en plus cela me rajeunit l’esprit. Nous devons insuffler un changement  pour demain il faut restaurer deux groupes au sein du club les joueurs compétiteurs et les joueurs loisirs, avec un engagement précis en début de saison. Un beau programme pour une prochaine saison anniversaire"