Les poussins neutralisent le Lille OSC mais tombent face à l'AS Cannes


Les voyages de Gulliver II... en Bretagne ! Acte 1 2004-2005, le tournoi international de Guipavas (29) voyait pour la première fois la participation des poussins d'Orvault Sports après la triple participation des benjamins. Un rendez-vous désormais incontournable au calendrier de l'école de foot.


Photo : P. LUTEL
Photo : P. LUTEL
Un week-end de rêve pour le poulailler orvaltais, son staff et son kop de supporters qui peut désormais rivaliser sans problème avec son homologue Guipavasien.

Après un échauffement dans les rues de la ville samedi matin (défilé des 88 équipes), le dix vert venait prendre des forces dans la salle de spectacle transformée pour l'occasion en gigantesque cantine.

L'après-midi, deux rencontres étaient au programme sur l'une des pelouses d'un stade à faire pâlir de nombreux clubs avec ses deux terrains et vestiaires flambants neufs. Deux matches et deux victoires devant la St-Pierre de Brest (1-0) et les locaux des GR Guipavas 2 (2-0).

Dans la soirée, les poussins d'OS rejoignaient leurs familles tandis que la grosse quinzaine d'adultes embarquée dans l'aventure bretonne se retrouvait dans un camping de la périphérie brestoise pour une folle soirée. Entre un apéro qui n'en finit jamais (n'est-ce pas Samuel), les histoires cosmopolites d'un Jean-Michel en forme militaire, la voisine pas contente, une Nathalie au summum de sa forme et les discussions technico-tactiques mêlés à quelques saucisses, poitrines et la potion magique de Florent, "c'était magnifique" (dixit Samuel).

Après une nuit courte mais salvatrice, la délégation se retrouvait à 8h30 pour la suite d'un tournoi plutôt bien engagé à tous les niveaux.

Photo : P. LUTEL
Photo : P. LUTEL
Un match nul suffisait face au Lille OSC pour obtenir la qualif'. Contrat rempli même si l'encadrement est resté presque sur sa faim tant la victoire était dans les cordes de ses protégés.
Surtout que malgré une nouvelle victoire dans le dernier match de groupe c'est les Lillois qui s'emparaient de la première place au goal avérage et qui évitaient ainsi le favori, l'AS Cannes en 1/8ème de finale.

Un adversaire redoutable venait donc sur la route des footballeurs en herbe orvaltais : le club formateur entre autres de Zidane, Viera et Micoud ! Et la sentence ne tardait pas à tomber après la pause déjeuner : Défaite 3-0. Logique. Le groupe est passé complètement à côté du sujet. Et Cannes c'est du costaud !

L'heure du départ avait donc sonné. Dommage car tout le monde en aurait bien repris pour un petit tour... Un match qui devra servir d'expérience pour la suite de la carrière de ces bambins footeux.

Le mini-bus (prêté par la ville) et les différentes voitures reprenaient la direction d'Orvault pour un retour sur terre avant le deuxième acte à Dirinon dans 15 jours (on a hâte !).

Avant cela les futurs benjamins 2005-2006 seront passés par La Turballe pour la finale du challenge jeudi.

Pour conclure, un week-end magique qui créé une dynamique incroyable et permet aux parents et aux coachs d'échanger et d'apprendre à mieux se connaître.