Encore un derby de perdu


Les supporters ont du souci à sa faire. La thèse "de l'accident" la semaine dernière à Bournezeau est caduque. Les joueurs de Philippe Camus ont concédé cet après-midi leur première défaite en championnat face à l'ASPTT Nantes (1-2).


Les coachs devront être patients
Les coachs devront être patients
Les derbys OSF/APSTT se suivent et se ressemblent saison après saison. Un triste match de DRS. Heureusement que l'entrée est gratuite du côté de la Bergerie...

Boulard avait pourtant ouvert le score sur un centre de Gregory Tadé. Dans la foulée, sur une action litigieuse (hors-jeu ou pas ?), les postiers revenaient dans le match. En seconde mi-temps, la nouvelle recrue de l'APSTT crucifiait Charbonneau et ses coéquipiers en déposant son coup-franc dans la lucarne. Le match était plié.

Incapable de réagir et de donner du tempo à la rencontre, les orvaltais ont du souci à se faire pour la suite.

A leur décharge, trois joueurs importants manquaient à l'appel : Ludovic Tendron (raisons personnelles), Martin et Daviau (blessés).

Chez la réserve, même combat : les joueurs de Cédric Roussel se sont inclinés face à Cheffois/St-Maurice 2-0.

C'est désormais une certitude, la saison va être difficile. L'effectif paraît limité pour jouer sur les deux tableaux d'autant que derrière, les 18ans sont également à la peine dans leur championnat.

Il y aura des jours meilleurs.