Amer le dimanche !


Elimination salée des 18ans en coupe de l'Atlantique, perte de la place de leader des seniors 2 et matchs nuls des seniors 1, 3 et 4, ce dimanche 14 décembre ne restera pas dans les annales.


Nicolas Tendron, buteur providentiel.
Nicolas Tendron, buteur providentiel.
La journée avait commencé de mauvaise augure avec la défaite des 18ans 1 à Cheffois/St-Maur sur le score de 4 à 0 pour le compte des 32è de finale de la coupe de l'Atlantique.

La suite n'allait être guère meilleure...

Pourtant les seniors 1 étaient plus que motivés pour laver l'affront de la saison dernière face à l'OS Nozay.

Le match commençait tout à leur avantage avec une nette domination et deux occasions d'ouvrir la marque. Mais Sébastien Leroy et le 17ans Gregory Tadé ne trouvaient pas le cadre. Ce n'était que partie remise avec l'ouverture du score du même Sébastien Leroy dans la foulée après une belle combinaison sur un corner du capitaine Ludovic Tendron.

La suite allait pourtant changer la donne :

Le milieu défensif adverse Régnier, rejoignait les vestiaires après deux cartons jaunes récoltés en 5 minutes. A ce moment de la rencontre, on se demandait bien comment Nozay allait pouvoir revenir.

Mais c'est tout le contraire qui se produisait. Les Nozéens se révoltaient tandis que les Orvaltais perdaient subitement les belles qualités de jeu et d'envie démontrées dans la première moitié de la mi-temps.

L'égalisation ne se faisait pas attendre et les deux équipes regagnaient le vestiaire à égalité.

En seconde période les hommes de Delplanque retrouvaient la maîtrise du jeu et jouaient même à la passe à 10 sans toutefois réussir à véritablement pénétrer dans la surface adverse malgré quelques brèches.

Ils devaient en plus faire face aux contres meurtriers de l'incroyable Humeau. D'ailleurs celui-ci ne se faisait pas prier pour faire croire au hold-up en mettant un but à la 90è.

Mais la fougue de Nicolas Tendron, sur une frappe à l'entrée de la surface de réparation dans les arrêts de jeu, permettait aux verts et blancs de sauver les meubles.

Dans le même temps, dans un derby très disputé, Philippe Camus et ses protégés sont venus à bout des seniors 2 sur le score de 1 à 0. La SF Treillières en profite au passage pour prendre la première place devant l'équipe de Nicolas Agius.

Un week-end à vite oublier.

Prochaine rencontre à Gagné dès dimanche prochain où les seniors 1 reçoivent le SC Beaucouzé en match en retard. Un match capital.